Ordes-Conception du projet

Ordes-Conception du projet

710
0
SHARE
Business concept. Observatoire de recherche du développement d'entraide et de solidarité.

Conception du projet

Nos délégués ont correctement décelé la nécessité d’activités de développement qui, en prenant appui sur les communautés, multiplieraient les possibilités d’emploi et amélioreraient les revenus des femmes pauvres en milieu rural, en leur permettant d’acquérir de nouveaux savoir faire, tout en contribuant à réduire la malnutrition parmi les femmes et les enfants dans les régions cibles.

Le champ d’application d’un projet doit être suffisamment circonscrit pour permettre son exécution efficace, en étant dans le même temps suffisamment large pour que les objectifs fixés soient réalisés et favoriser une synergie entre ses différents volets.

Un projet doit être conçu en s’assurant que ses volets sont simples et faciles à réaliser.

La conception d’un projet doit prendre en compte les capacités réelles de l’organe d’exécution concerné à le mettre en œuvre. La cellule de gestion du projet doit être composée, d’un personnel présentant la panoplie des qualifications nécessaires à une bonne exécution sur la base d’une analyse approfondie des compétences requises par le projet.

Il faut à l’organe d’exécution par le canal duquel passe l’assistance, une bonne structure de gouvernance, une grande autonomie par rapport aux interférences et affiliations politiques, ainsi que des systèmes convenables et opérationnels de gestion administrative et financière capables d’assurer la transparence et de rendre des comptes.

Une Commission de coordination qui coordonne effectivement, a un rôle crucial à jouer dans l’exécution d’un projet. Il faudrait faire, au cours de l’évaluation du projet, une analyse approfondie des capacités des membres de cette structure à r emplir efficacement leur fonction.

Concernant le fonds de crédits auto-renouvelables, aucune disposition ne mentionnait que ses opérations devaient refléter les taux d’intérêt définis par le marché, le volume du crédit individualisé à accorder, ou la nécessité d’étudier les questions de pérennisation du fonds. L’aspect durabilité doit être intégré à tous les volets d’un projet dans la préparation du rapport d’évaluation, avant le démarrage du projet particulièrement, pour des actifs assez considérables comme les ressources finançant les microcrédits. L’exécution d’un projet ne doit pas être placée sous l’unique et totale responsabilité d’une ONG. Les associations locales doivent faire partie d’une approche d’ensemble de l’exécution pour garantir la pérennité des activités dans la période après sa clôture.

Les projets innovants doivent d’abord être testés sous forme de projets-pilotes pour en faciliter l’exécution avant un passage ultérieur à plus grande échelle, une fois les dispositions prises pour en assurer l’exécution.

Supervision du projet

Il faudrait envisager de donner, aux donateurs, plus d’informations approfondies sur les procédures de passation de marchés et de décaissement. Il faut aussi améliorer la communication entre l’ORDES et les associations locales, en particulier aux premiers stades de l’exécution. La pratique actuelle de lancement du projet est un élément positif en ce sens.

Les missions de supervision du projet doivent être fréquentes aux tout débuts de l’exécution, avec au minimum une visite de terrain du chef de projet par an et une visite d’un membre consulaire du pays donateur.

Lorsque les projets rencontrent des difficultés d’exécution, il est indispensable de passer le projet en revue et d’établir un programme d’exécution réajusté qui s’adapte à l’environnement du moment, même si le rapport d’évaluation ne l’exige pas. La composition des équipes de supervision doit nécessairement présenter une combinaison adéquate de compétences, tout particulièrement dans les projets comportant des volets de nature très variée.

Observation:

Compte tenu de l’environnement social en constante dégradation due aux mauvaises conditions de vie des populations noires, il faudra encore s’attendre à l’aggravation des phénomènes sociaux susmentionnés. Par conséquent, une mission d’évaluation de la situation socio-économique dans les milieux noirs africains demeure un projet d’actualité.

Notre souhait le plus ardent serait qu’avec le concours des membres, sympathisants et toute autre bonne volonté, l’ORDES puisse apporter sa contribution à la meilleure intégration des étrangers, de retour dans leurs Pays d’origine, au rétablissement de la confiance et de la paix, ainsi qu’à l’harmonie au sein des communautés à travers des projets fiables, élaborés grâce à une étude de faisabilité concrète menée sur le terrain, objet du présent programme.

Par anticipation, nous tenons à remercier tout bienfaiteur sensible à l’aboutissement de cette initiative.