SHARE

RÉSUMÉ ANALYTIQUE

Origine et historique du programme

Dans le cadre de ses actions visant à promouvoir les mesures susceptibles d’améliorer effectivement la situation sociale et économique des régions défavorisées et, surtout les femmes, l’ORDES a effectué une mission d’évaluation de la situation socio économique en Afrique Noire. Cette étude a permis de cerner et d’analyser des domaines de préoccupation, notamment:

  • L’accès des femmes à l’instruction de base
  • L’accès à l’appui financier sous forme de crédits, les soins de santé, les services de planification familiale,
  • La formation aux métiers, l’approvisionnement en eau propre, etc.

Les projets qui font l’objet de ce programme, visent à offrir aux communautés villageoises de l’ensemble des régions retenues, davantage de possibilités de développement social et économique.

Avant ces Projets de « Développement communautaire au profit des populations cibles, nos délégués sur le terrain, avaient peu travaillé avec la société civile, que ce soit dans le domaine du microcrédit, des projets Femmes et développement, ou dans celui de l’approche participative.

La démarche qui sous-tendait le programme, était attrayante en ce sens qu’en appuyant les activités génératrices de revenus et les petites entreprises des femmes ainsi que leur meilleur accès aux crédits, il donnait aux organisations du secteur privé un plus grand rôle, et aux femmes locales davantage de pouvoir de s’organiser et d’agir pour elles-mêmes. En tant que tentative pour aborder ces questions qui commençaient juste à émerger, constituait un programme très novateur pour l’époque. C’est dans ce contexte que nous avons eu l’idée d’élaborer les projets susmentionnés.

L’objectif global du programme est de contribuer à l’action des pouvoirs publics, qui S’efforçaient de créer un développement participatif autoentretenu aux niveaux rural et local, avec pour souci majeur d’assurer une plus complète participation des femmes, qui sont à la fois participantes et bénéficiaires des initiatives en matière de développement.

Pour concrétiser cette perspective, les projets énumérés, visent les objectifs spécifiques suivants:

  • Aider les femmes rurales, sur toute l’étendue des retenues, à augmenter leurs productions et leurs revenus et à bénéficier d’un meilleur accès aux services, en améliorant leur vie familiale, par l’emploi des équipements de transformation des produits qui leur seraient fournis et leur formation aux méthodes et techniques améliorées de production.
  • mettre en place un dispositif d’octroi de crédit, ainsi que les services correspondants de conseil en gestion pour financer et appuyer les activités génératrices de revenus menées, par les groupements féminins de production, fournir des infrastructures sociales telles que les crèches et les forages d’eau, assurer aux femmes une formation de base, en alphabétisation, santé, nutrition, planification familiale et dans d’autres domaines associés liés à la démographie, au développement et à l’environnement.
  • Renforcer les capacités générales des Mouvements des Femmes, poursuivre des approches reproductibles permettant de développer les activités génératrices de revenus et, les services financiers pour les femmes en milieu rural. Aussi, aider à la réorganisation des coopératives du développement villageois. Superviser, et suivre effectivement les activités du projet qui favorisent la pleine intégration des femmes dans le développement national.

Description du programme

Le programme comprend sept volets:

  • Les études préparatoires
  • L’appui au Conseil national sur les femmes et le développement, les coopératives du développement villageois et, les infrastructures collectives sociales
  • Les unités de production destinées à l’amélioration des conditions de vie des populations défavorisées.
  • Un dispositif de ressources auto-renouvelables en crédits
  • Soutenir l’économie solidaire
  • Le volet information, éducation et communication
  • La cellule de gestion du programme Unit

Les dépenses nécessaires du programme se répartissent en sept catégories:

  • Services de consultants
  • Assistance technique
  • Formation
  • Fonds auto-renouvelable
  • Travaux de génie civil
  • Équipements, mobilier
  • frais d’exploitation.

Évaluation des résultats du programme

La performance globale du programme en termes de réalisation de ses objectifs depuis son lacement en 2012, est satisfaisante. Nous pouvons relever la bonne exécution du volet information, éducation et communication, la réalisation complète de L’appui au Conseil national sur les femmes et le développement, les coopératives du développement villageois, et les infrastructures collectives sociales.

Sur la base de l’évaluation que nous faisons de ce programme, la mission a dégagé les leçons suivantes, portant sur l’élaboration conceptuelle et la supervision d’un projet: