SHARE

francois-anatole-ntep

M. François Anatole Ntep
Représentant Permanent pour la promotion économique et sociale au Cameroun

Mission :
Directement rattaché a la Représentante Permanente au Cameroun est chargé des tâches suivantes dans son périmètre d’activités et sa zone géographique.

Participe à l’élaboration et à la mise en application d’une politique économique nationale interprovinciale. Concevoir la stratégie de développement des campagnes de sa zone d’intervention, en collaboration avec les associations locales et les acteurs économiques du Pays

Assure la promotion économique des départements et développe la création de nouvelles activités. Détecte, accueille puis accompagne les entreprises susceptibles de s’implanter dans le Pays. Entretient des contacts étroits et permanents avec les entreprises existantes et favorise leur développement. Collabore avec les communes, les associations régionales, les institutions et les organismes d’Etat et privés, ainsi qu’avec les divers partenaires économiques.

Pour atteindre ces objectifs, son expérience et son potentiel de développement lui permettront de piloter avec rigueur chaque projet. Son activité consiste à planifier la conception ainsi que la réalisation et assumer la responsabilité de la maîtrise de coûts, de la qualité et des délais. Cette mission exige un esprit d’entreprise, une intégrité personnelle, un grand engagement ainsi que la volonté de réussir.

Encourage l’élaboration des projets, programmes ou autres activités, effectue les voyages de prospection à travers le Pays, fait régulièrement des campagnes de vulgarisation de projets prometteurs, générateurs de revenus et créateurs d’emplois.

Participe à la vente de la marchandise destinée à sa zone, et collabore à la gestion de compte bancaire du Pays d’intervention.

Position hiérarchique :
Est directement subordonné à la Représentante Permanente au Cameroun.

Relations fonctionnelles :
Institutions, associations, fondations, organisations nationales et groupements interdépartementaux.

Fonctions principales :
Etudie les problèmes généraux en relations avec les autorités officielles et les organisations professionnelles, pour détecter ensemble, les obstacles qui freinent le développement du Pays.

Conseille les professionnels de différents secteurs, dans la diversification des activités. Intervient en faveur d’une économie nationale, saine (financement des minis projets, contributions à la conversion des surfaces). Organise la détection des épizooties et des campagnes de lutte, ainsi que la prévention et des vaccinations d’animaux.

Examine le journal des traitements des exploitations détenant des animaux de rente (inscription des antibiotiques et autres médicaments). Contrôle la santé des animaux dans le cadre de l’assurance qualité (production carnée et laitière). Visite à intervalles réguliers des exploitations ORDES, détenant des animaux de rentes.

Prend des mesures pour l’amélioration des élevages familiales. Définit et conduit la politique de production à grande échelle. Collabore à la formation pédagogique des marchants ambulants et au perfectionnement de la distribution des produits du terroir à travers le Pays. Soutient les activités pratiquées volontairement au sein des organisations paysannes ou hors de celles-ci. Assume la responsabilité de la planification, de l’aménagement et de la mise en valeur des terrains des pôles de développement économique.

Conseille et subventionne des associations locales, (coopératives de développement villageois, groupement des femmes, corporations communes ou particulières), organisation et suivi des études préliminaires en accord avec la Représentante Permanente.

Met en place une nouvelle approche de l’aide au développement, comme une nécessité aux populations locales, de même qu’à de nombreux coopérants techniques. Un des éléments sur lequel il est impératif de mettre l’accent pour élaborer de nouveaux programmes de développement, est d’accorder une plus grande priorité à la formation, s’efforcer d’assurer une participation locale plus large et éviter des objectifs trop ambitieux.

Assure la coordination et le suivi des instructions de sa hiérarchie. Elabore et met en œuvre la communication interne et externe expliquant les décisions et les intentions des responsables de l’ORDES, dans le domaine du développement.

Au sein de l’institution :
Organise des séminaires et tables rondes sur les thèmes lies au développement durable et au changement climatique. Veille à ce que les associations locales exécutent les tâches qui leurs ont été confiées et, à ce qu’elles se consultent lorsqu’un problème déterminé intéresse plusieurs secteurs d’activités.

Assume la promotion des projets déjà réalisés, dans le cadre des dispositions légales et réglementaires en vigueur. Appui diverses associations, et définit les priorités conformes aux objectifs généraux du programme de développement.

Assure la surveillance des fondations, coopérations ou toutes autres associations soutenues par l’ORDES, examine les statuts et les modifications du but ou de l’organisation annuelle des comptes, applique le règlement sur la comptabilité et procède à la classification des organisations précitées en fonction de leur situation financière.

Regroupe diverses associations, afin d’améliorer leurs possibilités d’action, de coordonner les mesures propres à favoriser leurs activités et de défendre leurs intérêts et ceux de leurs usagers. Avec pour buts principaux, la promotion de l’intégration et la participation aux activités des jeunes et femmes au village, dans tous les domaines du développement économique. L’initiation à la production, commercialisation des produits de base, l’élevage et la pêche.