SHARE

Directeur exécutif.

Le chef de l’exécutif est responsable de l’administration et de la gestion globale de l’ordes, y compris des programmes de service, de la collecte de fonds, et des opérations commerciales. Ses compétences incluent d’aider et de travailler étroitement avec le conseil d’administration sur la planification et l’évaluation, le développement et l’administration des mesures opérationnelles, du personnel, de la gestion fiscale, et des relations publiques. C’est un poste à temps plein, dont l’occupant est embauché par et directement responsable devant le conseil d’administration par l’intermédiaire de son président élu.

Secrétaire administrative chargée de la gestion du fond d’entraide et d’appui.

Analyse les besoins des bénéficiaires et définit les modalités et les possibilités d’intervention Suit les dossiers en attente et analyse les difficultés existantes Optimise si possible de nouvelles demandes et homogénéise les flux d’information. Planifie et organise les tâches liées à son domaine au sein des services internes et externes Garantit les critères standards du service Traite de front de nombreux dossiers  d’insertion et de réinsertion sociale, et adopte une approche générale.

Règle les demandes complexes de la part des bénéficiaires du fonds d’entraide et d’appui. Représente l’observatoire auprès des partenaires, collectivités publiques et privées, Intervient soit pour un particulier, soit en faveur d’une action destinée à des personnes remplissant les conditions suivantes : personnes dans le besoin, jeunes et personnes âgées en difficultés ou atteints dans leur santé.

Poursuit sa mission d’être témoin des actions de l’observatoire auprès des défavorisés et soulage en son nom toutes les détresses humaines, sans distinction aucune. Déploie son action dans les domaines de la prévention, de l’action sociale d’urgence, de l’accueil ou de l’hébergement spécialisé et dans des activités ciblées, par exemple en faveur d’enfants, d’aînés ou de personnes sans statut légal Offre sur rendez-vous, ou à la demande d’un service social en toute confidentialité, une écoute et un soutien à toute famille ou personne en difficulté dans la mesure où cette personne ne bénéficie pas de l’aide extérieur. Accueille et oriente des personnes en difficultés.

Déléguée permanente internationale ordes aux affaires humanitaires alimentaires sanitaires et sociales.

La Déléguée doit s’investir sur cinq axes prioritaires pour soutenir en particulier, les pays africains dans leurs efforts pour réaliser le développement autonome et durable et éradiquer le fléau de la pauvreté, qui sape la croissance économique et menace les acquis sociaux au niveau du Continent (Humanitaire-Alimentaire-Sanitaire-Social et Alphabétisation).

La Déléguée est un relais entre la direction et les équipes sur le terrain, Elle joue un rôle d’interface. Elle a pour missions principales l’encadrement des équipes et la coordination des actions directement engagées auprès des personnes dépendantes et de leurs proches. Superviser les missions d’évaluation de la situation socio-économique dans les régions défavorisées ainsi que l’élaboration des projets y afférents

La construction des centres de santé communautaire, d’hébergement, d’accueil temporaire des écoles partout ou besoin sera

Elaboration des nouvelles initiatives sur le continent: aménagement des surfaces cultivables, renforcement des microcrédits pour les agriculteurs ruraux, construire de nouvelles infrastructures de transport et d’énergie. Toutes ses mesures permettront l’essor de l’agriculture et l’élevage donc de l’économie Africaine et de son rayonnement à l’international.