Vice-président Chargé de la planification et de la Réalisation des projets et Programmes d’activités.
MR. Peter Schiltknecht

Conduire l’évaluation économique et financière de projets nécessitant la participation de l’institution à leur financement Réaliser ou faire réaliser des études techniques préliminaires spécifiques. Réaliser les études de faisabilité technico-économique et évaluer les seuils de rentabilité

Identifier les besoins en financement Monter les partenariats de réalisation, de commercialisation et de financement. Piloter l’ingénierie financière, la mise en œuvre des garanties. Elaborer avec le service juridique le cadre contractuel spécifique à chaque projet

Assister l’équipe commerciale et de projet pour le bon déroulement de l’opération. Développer une équipe de prospection commerciale ou de partenariat spécifique pour ce type de projet. Participer au montage de proposition pour des projets de partenariat public ou privé. Prendre en charge les actions de communication, de promotion ou de commercialisation. Participer à l’élaboration du plan stratégique de développement et d’innovation.

Vice-président du Conseil d’Administration chargé des reformes et de l’inspection Générale.

Missions

Systèmes de contrôle interne et de gestion des risques (analyse et vérification de l’efficacité des procédures de contrôle). Vérification de la conformité réglementaire et légale des dispositifs mis en place ainsi que la définition du plan d’audit de l’ordes et de ses filiales Réalisation des missions d’audit (observation, entretiens avec les collaborateurs concernés par l’audit, formulation de pistes d’amélioration, rédaction de rapport de mission action de formation aux nouveaux outils)

Pouvoir d’orientation

Détermine les orientations de l’activité de l’ordes et veille à leur mise en œuvre Il en résulte qu’il a le pouvoir de définir les orientations stratégiques, de prendre les décisions qui s’y rapportent et à veiller à leur mise en œuvre par le comité exécutif. Il doit demander aux directions régionales de lui rendre compte des décisions qui ont été prises pour appliquer ces orientations et des résultats obtenus, faute de quoi il engagerait sa responsabilité.

Pouvoir d’évocation

Il se saisit de toute question intéressant la bonne marche de l’ordes et règle par ses délibérations les affaires y afférentes. Ceci implique que non seulement il doit définir les orientations stratégiques, mais il doit aussi veiller à la bonne marche quotidienne de l’institution

Ce pouvoir s’exerce dans le cadre de l’objet social, sans que cette limitation soit opposable aux tiers, et dans la limite des pouvoirs expressément attribués par la loi aux assemblées générales.